Coronavirus : Comment la ville d’Arras surmonte la crise

Coronavirus : Comment la ville d’Arras surmonte la crise

Le coronavirus Covid-19 a marqué notre quotidien presque du jour au lendemain. Découvert en Chine au mois de décembre 2019, il est parvenu à se répandre sur le globe en tout juste quelques semaines et à faire vaciller par là même tout le mode d’organisation que nous avions. Dans cette période très particulière, Arras n’est pas épargnée. Notre ville fait l’objet des mêmes restrictions que celles données à l’échelle nationale.

Fermeture des commerces non essentiels à Arras :

Dans le but d’endiguer la propagation du Covid-19, les commerces non essentiels ont eu l’ordre de fermer. Du jour au lendemain, de nombreuses boutiques se sont donc trouvées portes-closes, malgré l’arrivée des beaux jours et le dynamisme économique que ceux-ci impliquent souvent. Cafés, restaurants, coiffeurs, magasins de vêtements, magasins de sport ou de décoration sont donc actuellement fermés dans nos rues.

Restent malgré tout ouverts les magasins alimentaires. Les supermarchés (Carrefour, Leclerc, Auchan notamment) continuent donc d’accueillir du public. Vous pourrez continuer à y acheter votre nourriture ainsi que les produits essentiels à la vie quotidienne. Attention toutefois : il est demandé de faire ses courses comme à la normale : aucun risque de pénurie de quoi que ce soit n’est envisageable. En achetant en surplus, vous contribuez directement à priver d’autres clients de ces produits. Vous créez donc artificiellement une pénurie en achetant plus que de besoin et surtout plus que de raison.

Beaucoup de producteurs locaux voient leurs portes fermées également. Seulement, vous aurez l’occasion de les contacter directement pour bénéficier soit d’un retrait style « drive » ou d’une livraison à domicile. Avoir recours à ces producteurs locaux, c’est sauver les entreprises locales qui nous permettent de nous nourrir sainement.


Capitainerie sans badauds
Webcam de la capitainerie le 14/04/2020 à 15h30 personne malgré le beau temps

Les marchés hebdomadaires d’Arras sont ré-organisés

La décision de la préfecture a d’abord été la fermeture de tous les marchés hebdomadaires d’Arras. M. le Maire a toutefois pu obtenir une dérogation de sorte à ce que ces marchés soient maintenus. Toutefois, cela se fait dans des conditions particulières : si leur nécessité a bien été comprises par la préfecture, il n’en demeure pas moins que des mesures de protection doivent être mises en place.

Pour exemple, le marché de la place des héros (mercredi et samedi matin) ne comprend plus que les commerçants de produits alimentaires. Barrières et rubalises permettent de marquer les distances minimales à observer entre les personnes. Aussi, un circuit a été mis en place : impossible donc de flâner ici et là de manière désordonnée, vous devrez suivre un chemin unique permettant d’accéder à tous les commerçants dans un ordre prédéfini.

Bien sur, nous vous invitons à respecter scrupuleusement toutes ces nouvelles règles. Il est essentiel de comprendre qu’il s’agit là de protéger notre santé à tous et non pas de créer de nouvelles restrictions avec pour excuse le Covid. L’idée est bel et bien d’empêcher la propagation du Covid19, de protéger la santé des personnes fragiles et d’éviter l’engorgement des hôpitaux. La prudence et le bon sens sont donc nos meilleurs alliées à l’heure actuelle.

Les écoles et lieux accueillant du public :

Comme à l’échelle nationale, toutes les écoles et facultés sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Une ré-ouverture pourra être envisagée courant Mai en cas d’évolution positive de la situation. Cependant, les établissement d’études supérieures resteront porte-close jusqu’à la rentrée prochaine. Pour toutes questions sur les examens, concours ou autres certificats de formation, nous vous invitons à vous rapprocher des administrations concernées. Elles-seules pourront vous informer de l’évolution de la situation.

Côté festivals : le Main Square a officiellement été annulé ce lundi 13 avril. L’allocution du Président de la République ayant clarifié ce point : aucun festival ne pourra se tenir avant au moins la mi-juillet. Le Main Square Festival faisant partie des premiers de la saison est donc concerné par cette interdiction. Les festivités du 1er Mai (Salon du livre + festival le Son du Porte-voix) avaient déjà annoncé leur annulation il y a quelques jours.

La réouverture des magasins se fera progressivement à partir de la mi-mai selon les estimations du gouvernement. Toutefois, les restaurants et cafés devront garder porte-close. Toutes les modalités d’ouvertures seront définies dans les semaines à venir. Veillez donc à vous tenir au courant de l’évolution de la situation.

Prenez-soin de vous et des autres :

La crise sanitaire en cours est très dangereuse et il est très important, ne serai-ce que par respect pour les personnels engagés dans la lutte contre le Covid-19 (médecins, infirmiers, aides-soignants, éducateurs, pompiers, …) ou toute personne œuvrant actuellement pour nous (éboueurs, agents de la municipalité, …) de respecter scrupuleusement les mesures de confinement et de distanciation sociale.

Prenez-soin de vous et des autres.

Laissez votre commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *